Mineure, majeure et baccalauréat

Programmes

Science politique et études internationales au premier cycle

Rattaché à la faculté des Arts & des Sciences de l’Université de Montréal, le Département de science politique propose divers programmes du 1er cycle liés aux domaines de la science politique, mais aussi de l’économie, de la communication ou de la philosophie.

l’AÉSPÉIUM regroupe entre autres les membres du baccalauréat en études internationales.

Comprenant 90 crédits, la discipline s’intéresse sur le contexte international et les activités qui entourent le monde. Elle s’appuie sur des dimensions telles que les relations entre États, la coopération internationale ou bien l’action des gouvernements dans les systèmes économiques.

La première année est un tronc commun : des cours obligatoires sont à prendre afin de vous familiariser sur la matière enseignée. Puis à partir de la deuxième année, vous serez amené-e à choisir une des orientations proposées (voir ci-dessous). De plus, des cours de langues sont à prendre pour développer les compétences linguistiques.

Science politique

Mineure, majeure et baccalauréat

MINEURE

Sur une durée d’un an (soit 30 crédits), la mineure en science politique offre une base de connaissances intellectuelles et théoriques concernant différents champs de la politique. Elle garantit à l’étudiant-e une formation disciplinaire minimale qui lui permettra d’approfondir davantage ses aptitudes universitaires. Par ailleurs, la formation se complémente avec une majeure, deux certificats ou deux mineures issues de disciplines différentes, afin de former un baccalauréat par cumul.

MAJEURE

La majeure en science politique occupe les mêmes caractéristiques que la mineure, à savoir l’apport de compétences théoriques et analytiques dans le domaine de la politique. Le fait est qu’elle a une durée de deux ans, soit un total de 60 crédits. Le programme peut se combiner avec une mineure ou un certificat d’une autre discipline pour former un baccalauréat par cumul.

BACCALAURÉAT

Enfin, le département propose un baccalauréat. Concentrant 90 crédits, il possède les mêmes points que les deux précédents programmes. En première année, vous serez amené-e à étudier de manière large la politique (philosophie, politique comparée, relations internationales, etc.). Puis en deuxième et troisième année, vous choisirez vos cours en fonction de vos intérêts.

Études internationales

Baccalauréat avec différentes orientations.

Après une année de tronc commun, l’étudiant-e choisit l’une des 3 orientations suivantes :

Droit et gouvernance : s’intéresse au droit international, aux institutions et aux grands acteurs internationaux. Elle vise l’acquisition de connaissances sur l’élaboration de traités et autres normes juridiques, sur l’adaptation du droit aux nouvelles réalités internationales, sur l’aspect économique de la mondialisation et sur les théories et pratiques de la politique étrangère, ainsi que de l’organisation administrative, notamment.

Coopération et développement : l’environnement et le développement durable, la pauvreté et la sécurité humaine, le développement économique et les enjeux démographiques, les politiques urbaines et locales sont les thèmes privilégiés, notamment dans le contexte des relations entre pays industrialisés, émergents et en voie de développement.

Paix et sécurité : outre les thèmes des relations inter-étatiques, de géopoli­tique, de stratégies et de politique étrangère, l’accent est mis sur les enjeux tels que les guerres intra-étatiques, les relations ethniques, les mouvements religieux et ethniques. Les cours abordent tant les aspects conflictuels que les éléments de maintien de la paix.

Les points forts

En science politique et en études internationales

RÉSEAU D’ANCIENS DIPLÔMÉS ET DE PROFESSIONNELS DE LA SCÈNE POLITIQUE
Plusieurs conférences de chercheurs réputés ont lieu chaque année, des groupes de recherche font vivre le département. Une fierté de l’Université de Montréal.

STAGES OPTIONNELS EN DERNIÈRE ANNÉE
Que ce soit dans un organisme public ou privé, au Canada ou à l’étranger, le stage vous permet d’élargir votre expérience professionnelle et d’avoir un premier aperçu de la vie active.

ÉCHANGE UNIVERSITAIRE À L’ÉTRANGER
Vous pouvez suivre jusqu’à deux sessions à l’étranger, dans une université partenaire du département de science politique.

PARTICIPATION AUX SIMULATIONS
Nations Unies, OTAN, McMun, OMC … Plusieurs simulations que vous pouvez intégrer et qui renforceront votre expérience étudiante.

CONFÉRENCES, DÉBATS ET RENCONTRES AVEC DES PROFESSIONNELS ET ANCIENS DIPLÔMÉS
Une variété importante d’événements sont proposés chaque année, avec des thèmes multiples comme la diplomatie, l’économie ou la politique étrangère.

POSSIBILITÉ DE RÉALISER UN STAGE DANS LE CADRE DU BACCALAURÉAT
Non seulement le baccalauréat vous apporte une vision globale du contexte international, mais il vous offre l’opportunité de faire un stage au sein d’une organisation (publique ou privée).

ÉCHANGE UNIVERSITAIRE, SIMULATIONS : UN ENRICHISSEMENT PERSONNEL
Dans une université partenaire, vous pourrez effectuer un échange à l’étranger jusqu’à deux semestres. En parallèle, les simulations telles que les Nations Unies, l’OTAN ou McMun sont l’opportunité de développer votre expérience.

APPRENTISSAGE DE DIFFÉRENTES LANGUES
Le Baccalauréat multidisciplinaire apporte des moyens permettant de perfectionner vos compétences linguistiques : russe, arabe, italien, chinois… Tout une panoplie qui vous permettra de devenir polyglote !